Wolfenstein: The New Order

Wolfenstein: The New Order

Tous les bons ingrédients d'un FPS classique pour un grand jeu

Le nouveau Wolfenstein: The New Order est un des shooter à la première personne (FPS) les plus amusants que j'ai pu tester récemment. Qu'il soit meilleur ou pas que d'autres opus de la saga, que sa qualité graphique soit suffisante ou non, là n'est pas le débat. Ce jeu est surtout l'assurance de passer un bon moment. Si vous ajoutez à l'amusement inhérent du fait de tuer des méchants « nazis » une forte intensité maintenue la plupart du temps pendant le jeu, vous obtenez alors un jeu d'action qui fonctionne avec un excellent gameplay. Lire la description complète

Les plus

  • Amusant et intense
  • Long et varié
  • partie graphique impeccable

Les moins

  • L'intelligence artificielle a parfois quelques faiblesses
  • Partie sonore pas au niveau du reste du jeu

Très bon
8

Le nouveau Wolfenstein: The New Order est un des shooter à la première personne (FPS) les plus amusants que j'ai pu tester récemment. Qu'il soit meilleur ou pas que d'autres opus de la saga, que sa qualité graphique soit suffisante ou non, là n'est pas le débat. Ce jeu est surtout l'assurance de passer un bon moment. Si vous ajoutez à l'amusement inhérent du fait de tuer des méchants « nazis » une forte intensité maintenue la plupart du temps pendant le jeu, vous obtenez alors un jeu d'action qui fonctionne avec un excellent gameplay.

Qu'est-ce que c'est drôle de tuer de méchants nazis!

Créer un bon jeu d'action à la première personne est énormément difficile. On peut tomber dans le piège de penser que tout est question de mettre des armes, des ennemis, des niveaux et ensuite on tire ! Mais c'est bien loin de la réalité. Un bon shooter se compose de nombreux petits détails séparés les uns des autres qui doivent se coordonner entre eux à la perfection. Un léger déséquilibre sur l'un d'eux et ce brillant jeu devient juste un "autre FPS de plus".

Wolfenstein: The New Order réussit cet équilibre si convoité. Tous les ingrédients sont là : le contrôle et le système judicieux de choix d'armes, les graphiques de bonne qualité avec une excellente performance, les mille et une situations différentes et intéressantes que l'aventure vous propose au fur et à mesure que vous avancez. Wolfenstein: The New Order n'a pas inventé la roue, mais la distraction qu'il confère, grâce à un mélange presque parfait de toutes ses parties, compense le peu de défauts qu'il possède.

Une des autres vertus du nouveau Wolfenstein est son amour pour le style FPS le plus classique. Le héros peut charger mille armes à la fois, tirer avec précision, ne pas avoir de vie ni de boucliers infinis, doit reprendre des munitions et des trousses à pharmacie pour survivre, chercher des clés pour ouvrir les portes... Bref, ce jeu plaira particulièrement aux joueurs les plus habitués du genre, mais également à ceux qui sont fatigués de cette aura de réalité que tout bon jeu d'action actuel est supposée avoir.

Un des points les plus positifs de Wolfenstein: The New Order est peut-être l'utilisation des armes et la variété de celles-ci. C'est un jeu qui ne veut pas imposer de limites au joueur, mais qui lui donne tous les outils disponibles pour que ce soit lui qui choisisse comment affronter les défis. Par exemple, vous possédez un bon pistolet semi-automatique, mais sur lequel vous pouvez en plus adapter un silencieux pour éliminer les nazis en silence. Vous pouvez également tirer à deux mains (toutes les armes le permettent) et utiliser des munitions de manière brutale provoquant une destruction maximale. C'est vous qui décidez. Vous voulez tuer à coups de couteau ? Vous pouvez. Prendre la tourelle destructrice ? Vous pouvez. Utiliser la découpeuse laser ? Vous pouvez. Lancez et renvoyer des grenades ? Bien sûr!

Contrôle précis, précis

Le contrôle de Wolfenstein est parmi les meilleurs que j'ai testés dans un FPS depuis longtemps. Il est équilibré et ajusté au millimètre. Il fonctionne bien, permet de bien viser, la vitesse de mouvement est appropriée (ni très rapide ni très lente), le personnage fait mille et une actions sans que cela soit ennuyeux de le faire (et si vous en avez besoin, les aides sur écran sont là sans pour autant vous gêner). Le contrôle sur console est particulièrement bon, et grâce à la douceur de l'écran on obtient une réponse parfaite.

Ladécoupeuse laser donne l'occasion d'avoir des moments de puzzle assez intéressants. Avec cette « arme », vous pouvez vous ouvrir un chemin et couper quelques murs ou grilles, ce qui se révèle particulièrement utile si vous voulez prendre un raccourci ou vous faufiler furtivement.

L'utilisation de l'arme double, avec laquelle vous tirez avec son propre bouton/gâchette, donne lieu à quelques scènes simples, mais brillantes. Comme lorsque vous escaladez en rappel et devez tirer avec l'une ou l'autre main selon celle que vous avez de libre.

En revanche, une chose que je n'apprécie toujours pas, c'est le système pour récuperer les objets et les munitions. Ce n'est pas automatique, en passant par-dessus, comme c'est le cas d'habitude... Vous devez viser avec le viseur et appuyer sur le bouton pour tout ramasser (un peu comme dans Fallout). Ce système ralentit un peu le rythme de jeu,en vous obligeant à vous balader dans le scénario rempli de cadavres pour reprendre votre butin en forme de trousses à pharmacie et de bouclier. Encore pire, il est difficile de faire cela en plein milieu de l'action, entouré de tirs, quand vous avez peu de munitions.

Excellent design artistique

Wolfenstein The New Order est visuellement très attractif. Le moteur graphique id Tech 5 réussit à impressionner même s'il n'est pas réellement un moteur de nouvelle génération. Il le réussit grâce à une impressionnante douceur de son écran, et une performance qui ne flanche jamais. De plus, il est accompagné d'un design artistique brillant et original, améliore la franchise en mélangeant du vieux avec du neuf.

Ce qui vous plaira le plus est certainement les ennemis nazis. En plus des soldats, le jeu offre belle variétés d'armes ou de robots. Les ennemis et les robots les plus grands se détruisent peu à peu au fur et à mesure que vous leur tirez dessus, en créant une bonne quantité de ferraille qui se disperse par terre.

Mais s'il y a quelque chose dont Wolfenstein The New Order peut se vanter, c'est d'accrocher le joueur avec son système efficace pour montrer les scènes les plus violentes depuis le point de vue de la première personne et cela d'une manière très réaliste. Vous vivez tout le jeu depuis le point de vue de Blazkowicz. Mais en plus, il y a plusieurs moments tendus et terribles que vous vivez avec une intensité particulière. Je ne vais rien révéler pour ne pas gâcher les surprises, mais une de ces scènes fait changer le cours de l'histoire. Ce qui vous donne en plus une bonne excuse pour rejouer en choisissant l'"autre chemin".

Même si la partie graphique est impeccable, la partie sonore flanche dans la postproduction. Le son des explosions et des tirs est brillant, mais il y a un détail qui détruit l'immersion de jeu. Le volume des voix est très bas, c'est dommage car on n'entend ni les protagonistes parler ni les nazis au milieu des tirs. Il est donc indispensable d'activer les sous-titres forcés pour tout comprendre.